Développement des Biens Fonds

Print Friendly

Le processus de permis demande la présentation de tous les plans et documents avec les agences gouvernementales, et ensuite un suivi constant avec toutes les agences gouvernementales, y compris mais non limité à:

- L’ANAM (Autoridad Nacional del Ambiente – Agence de l’environnement d’application): Le ANAM est l’organisme gouvernemental qui supervise l’application de l’environnement. Dans ce cas, nous devons embaucher un ingénieur en environnement pour effectuer une étude d’impact environnemental sur le projet. Basé sur la taille du projet et considérant qu’il comprendra plusieurs villas, un club de plage, les fosses septiques, systèmes d’eau, sous-sol de puissance, etc, il serait classé comme catégorie II, qui est la taille intermédiaire / type de étude (pas le plus grand, mais pas le plus petit). L’étude d’impact environnemental devrait prendre environ un mois pour compléter et d’environ 3 mois pour approbation. Le coût de ce type d’étude peut varier de 5000 $ à 50000 $ ou plus, selon l’ampleur du projet. Dans ce cas d’un projet à Pedasi, l’ANAM ne devrait pas être permis de préoccupation étant donné que la propriété est sur le continent, est surtout une ferme d’élevage, et il ya très peu de danger pour l’environnement en supposant que les installations adéquates de traitement des eaux et d’autres responsables de développement préoccupations.

- IPAT (Instituto de Turismo Panameño – Institut panaméen du tourisme): Les approbations IPAT sont importants pour la qualification pour la loi 8 avantages (voir document Word attaché de revoir la loi 8 du tourisme), qui accorde des exonérations fiscales pour l’hôtel et les autres entreprises touristiques liées au sein le projet. Ces approbations sont IPAT relativement facile d’obtenir une fois le projet est bien avec toutes les études et les autres permis, et exige que nous avons d’abord soumettre les plans pour l’examen par l’architecte au IPAT. S’il vous plaît noter que, puisque le projet est techniquement un «résidentiel» du projet, par rapport à une “touristique” du projet (par exemple un hôtel), les exonérations fiscales IPAT peuvent ne pas s’appliquer, sauf pour toute entreprise de gestion locative ultérieures (location de villas), et / ou des entreprises pour les commodités que l’on peut ajouter au projet à une date ultérieure (comme une salle de gym, restaurant, etc.) Les coûts d’application IPAT sont minimes.

- MIVI (Ministerio de Vivienda – Ministère du Logement): Le MIVI est l’organisation gouvernementale qui approuve le zonage du projet. Dans ce cas, la région est très rurale et n’a aucun zonage spécifique, afin de zonage n’est pas un problème. Nous pouvons obtenir les plans de l’avant-projet autorisé par MIVI rapidement à des fins de zonage (env. 1 à 2 mois). S’il vous plaît noter que cette autorisation ne peut avoir lieu jusqu’à ce que la propriété est achetée. Les coûts sont minimes approbation MIVI supposant que vous avez le plan directeur d’architecture terminé.

- MOP (Ministerio de Obras Públicas – Ministère des Travaux Publics): La RdP est l’organisation gouvernementale qui approuve les routes, le drainage, les trottoirs, etc Habituellement, une fois MIVI approuve le projet, il approuve la RdP ainsi. S’il vous plaît noter que la RdP demande des détails spécifiques dans les plans de route et de drainage, qui doit être complété par un ingénieur qualifié. Les coûts d’approbation MOP sont minimes.

- MEF (Ministerio de Economia y Finanzas – Ministère de l’Economie et des Finances): Le MEF est l’organisme gouvernemental qui supervise les impôts et les questions fiscales, telles que les impôts fonciers, impôts sur le revenu, etc Vous aurez besoin d’embaucher un économiste de préparer une licence étude sur les projections financières estimées du projet (coût est d’env. 2000 $), qui devra ensuite être soumis à la MEF, qui fournira alors une résolution d’approbation. C’est simple et ne prend que 2 à 6 semaines pour l’obtenir. Les coûts pour les approbations MEF sont minimes.

- MICI (Ministerio de Comercio y Industrias – Ministère du Commerce et l’Industrie): Les MICI est l’organisme gouvernemental qui supervise les opérations commerciales et d’affaires le permet. La société de développement auront besoin d’obtenir une licence d’entreprise en tant que promoteur immobilier, qui est assez simple et directe. Cela prend seulement environ 4 à 6 semaines pour obtenir cela. Les frais pour la licence MICI sont minimes.

- Bomberos (chef des pompiers): Les Bomberos de la zone (Pedasi) aura besoin d’examiner les plans architecturaux, principalement les plans électriques, et de faire une inspection physique de la région, afin de déterminer qu’il n’ya pas de risques d’incendie, alors qu’ils émettent une résolution d’approbation du projet, normalement en conjonction avec ou après les permis municipaux sont émis. Les frais pour les permis de Bomberos sont inclus dans le coût des permis municipaux.

- Municipio (municipalité): La municipalité est l’organisme gouvernemental qui supervise les questions municipales de la ville de Pedasi et c’est zones correspondantes, qui peuvent aller jusqu’à la zone de Isla Canas, qui à partir de ce moment, puis se rapporte à la municipalité de Tonosi ( la ville sur la route). Dans ce cas, si le projet est situé dans le quartier de Pedasi, puis la municipalité de Pedasi devra approuver le projet, qui nécessitera que vous soumettez le plan directeur et tous les dessins de construction pour la municipalité. Les frais pour les permis municipaux varient avec chaque bureau municipal, cependant, en général, la construction municipal autorisant les coûts varient de 1 à 2% des coûts de construction (des structures ou des maisons), et peuvent parfois être négocié avec le maire. Si vous avez le bon entrepreneur avec les bonnes connexions avec les bureaux municipaux, la taxe de construction peut être très faible, car ils déclarent une valeur basse des coûts de construction.

S’il vous plaît voir ci-joint le projet permettant diagramme de processus, qui a été fait pour un client promoteur de la nôtre. De plus, nous offrons une option pour la structure de l’entreprise et les flux d’argent dans le développement.

En ce qui concerne les coûts de construction, le coût de la construction (haut de gamme fini) est d’env. 50 $ par pied carré (ou 500 $ par mètre carré). Nous avons d’excellents contacts avec fiable, expérimenté, entrepreneurs de bonne réputation qui peuvent fournir des services de construction clé en main pour la maison et / ou construction de condos.

PANAMA LOI 8: PROMOTEURS IMMOBILIERS

http://www.atp.gob.pa/

Loi 8 (du 14 Juin, 1994)
«En ce qui les activités touristiques sont promus au Panama”

L’objet de la loi 8 est d’établir un processus simple, efficace et rationnelle pour le développement et la promotion d’activités liées au tourisme dans la République du Panama en fournissant des prestations spéciales et des incitations aux entreprises liées au tourisme.

Pour être admissible à des incitatifs spéciaux que la loi 8 offres, l’entreprise doit être accepté par l’IPAT (Institut panaméen du tourisme) et inscrite au Registre National du Tourisme.

La loi établit plusieurs types d’entreprises liées au tourisme comme suit;

Hôtel: Un établissement totalement dédié à fournir l’hébergement et hébergement activités connexes telles que service de ménage au restaurant, ainsi que d’avoir un bureau de réception, téléphone public, etc

Motel: Un établissement d’hébergement situé dans les zones rurales, ou à proximité des plages ou des autoroutes avec l’objectif de fournir un logement aux voyageurs de l’automobile.

Appart-Hôtel: Un établissement d’hébergement aménagés pour la location au public, avec un service de ménage quotidien, et des équipements de cuisine dans la salle ou un appartement.

Cabines: Groupes de chambres individuelles, principalement pour l’hébergement dans les zones rurales, des plages, etc pour l’écotourisme.

Time-Share: Si un ou plusieurs co-propriétaires d’une propriété qui est conçu pour le logement public pour le tourisme, sont tenus chacun par le même contrat par lequel ils acquièrent des droits de chaque utilisation de la propriété, au nom de personnes distinctes, pendant des périodes spécifiques de l’année.

Touristique sur la propriété horizontale: Bâtiments où chaque unité est acquise par un propriétaire, tandis que chaque unité est intégralement destiné à fournir des logements aux touristes public.

Campings: Domaines conçu pour exploiter l’écotourisme, et qui sont équipés avec des services d’hygiène (salles de bains), l’eau potable et de matériel de premier secours.

Parcs à Thèmes: Parcs dédiée au développement de thèmes spécifiques dans des domaines définis avec une image facilement identifiable qui peut être quelque chose de l’histoire à la fantaisie à l’avenir.

Hostiles Famille: Un établissement touristique exploité par une personne ou une famille dont la maison est directement relié aux chambres à louer, généralement caractérisés comme étant de petits établissements qui offrent un service personnalisé, offrant des plats typiques régionaux manger, et l’architecture est normalement celle de la nature de la région en général.

Albergue: Une installation gîte situé dans une zone liée au tourisme, dédié aux voyageurs, où le visiteur est auto-servi par rapport à des installations de restauration et d’hébergement.

Centres de congrès: installations équipées pour des conférences, des réunions et des événements technologiques ou culturelles ou touristiques, avec des installations pour le personnel de bureau, des traductions simultanées en plusieurs langues, ou conçu pour accueillir divers événements dans le même temps.

La loi 8, conformément à l’article 6, identifie également diverses activités «activités», telles que la promotion et le développement du tourisme, qui contribuent efficacement à l’augmentation du tourisme au Panama et à la diversification de l’offre touristique, et donne ainsi des opportunités à d’autres entreprises qui peuvent également bénéficier des incitations de cette loi.

1. La construction, l’équipement, re-adaptation et le fonctionnement de l’un des divers types d’installations touristiques d’hébergement relatifs tels que définis ci-dessus.

2. Construction, équipement, re-habilitation, les infrastructures et l’exploitation de centres de congrès, nationaux usines artisanales dédiés à la vente du tourisme, parcs de loisirs, zoo, les centres dédiés au tourisme, l’écotourisme, et des marinas.

3. Automobile, maritime, aérien et des services de transport au sein de Panama, dédiée principalement au tourisme.

4. La construction, l’équipement et l’exploitation de restaurants, discothèques et night-clubs dédiés principalement aux activités touristiques.

5. La construction, le rétablissement d’habilitation, la restauration, la rénovation et l’expansion de la propriété, à usage commercial ou résidentiel, situé dans les monuments historiques, où ce type d’activité est autorisée. La Direction Nationale du Patrimoine historique de l’Institut National de la Culture est l’organisme chargé d’autoriser et de réglementer tout ce qui concerne ces projets, pour la préservation de la valeur historique de ces monuments.

6. Le fonctionnement des agences de voyages, tant qu’ils sont dédiés exclusivement à cette activité.

7. Toute entreprise sur le territoire national qui se consacre à des films cinématographiques et des événements artistiques internationaux ou sportives qui sont diffusés au niveau international et de présenter des images qui peuvent promouvoir le tourisme au Panama.

8. L’investissement dans la réalisation, la restauration, la construction, l’entretien ou l’illumination de monuments historiques, les parcs municipaux, les parcs nationaux, ou tout autre site public, sous la direction de l’IPAT (Institut panaméen du tourisme), en coordination avec l’Institut national de la culture ( AINC).

Incitations et avantages

L’article 8 de la loi 8, établit les avantages et les incitations pour tous les individus ou les entreprises qui se qualifient.

1. Service d’hébergement (tels que définis ci-dessus): pour la construction, l’équipement, la réhabilitation et le développement de services d’hébergement, avec un investissement minimum de US $ 300 000 dans les régions métropolitaines, et US $ 50.000 minimum dans le reste du pays, à l’exclusion de la valeur de la propriété, à l’exception d’hébergement défini comme «Albergues» et «Ennemis de famille”, a déclaré l’investissement minimal doit être reconnue par l’IPAT (Institut panaméen du tourisme) de se qualifier pour les incitations suivantes:

  • a. Exonération totale pour une durée de 20 ans, de taxes d’importation sur l’introduction de matériaux, le mobilier, l’équipement, des bateaux et des véhicules automobiles avec une capacité minimum de 8 passagers. Les véhicules doivent être déclarés comme indispensables pour le développement normal de l’activité touristique par l’IPAT. Les matériaux exonéré doit être utilisé dans la construction et l’équipement et le mobilier doit être utilisé pour l’équipement de l’établissement d’hébergement. L’incitation actuelle est honorée que si ces matériaux ne sont pas produites au Panama ou ne sont pas produits en quantités suffisantes pour satisfaire la demande ou ne sont pas produites avec un prix similaire. De même, tous les équipements mis en place pour les économies d’énergie ou la nécessité de la sécurité dans le projet sont exonérés. Pour les activités de l’écotourisme, les véhicules automobiles avec double traction (4 × 4) et pour un minimum de 5 passagers, sont exonérés de droits d’importation.
  • b. Exonération de taxe foncière, pour une durée de 20 ans, à partir de la date d’enregistrement au greffe du tourisme national. A déclaré l’exonération doit inclure tous les biens de l’entreprise, tant que ces propriétés sont intégralement utilisés pour les activités touristiques.
  • C. Exonération de tous impôts ou des privilèges sur la capitalisation de l’entreprise.
  • d. Exonération d’impôts cale ou tout autre frais ou taxes pour les aires d’atterrissage sur les quais, les aéroports, ou des héliports sur la propriété, construits ou réhabilités par l’entreprise. Ces installations peuvent être utilisées par l’Etat si nécessaire, gratuitement.
  • e. Exonération de tous impôts sur le revenu d’intérêt généré par les investisseurs.
  • f. Pour les effets de calculs des amortissements sur tout équipement ou des biens, le montant de 10% par an doivent être acceptables, en excluant la valeur de la terre.

2. Investissements dans des monuments historiques: Pour tous les investissements dans les zones monument historique qui sont autorisées par l’Institut national de la culture, avec un minimum de US $ 100.000, en excluant la valeur de la terre, doivent bénéficier des incitations suivantes:

  • a. Exonération de taxe foncière pour une période de 10 ans sur la terre, et pour une période de 30 ans sur les améliorations.
  • b. Exonération des impôts sur le revenu de l’entreprise, pour les 5 premières années d’activité commerciale. Pour les 5 années suivantes, la compagnie peut utiliser comme une déduction fiscale, les pertes encourues au cours des trois exercices financiers suivant l’exercice au cours duquel lesdites pertes survenus.
  • C. Une exonération de l’importation des équipements et des matériaux utilisés dans la construction, la rénovation et l’équipement, tant que cette marchandise n’est pas produit au Panama ou pas produits en quantité suffisante ou de qualité, et aussi longtemps que ces marchandises ne sont pas destinés à être vendus pour le public.

L’article 9 de la loi 8, les références à toute personne physique ou entreprise qui investit dans la restauration ou l’entretien ou l’illumination de tout les monuments historiques, les parcs municipaux, les parcs nationaux, ou tout autre site public, ainsi que dans la promotion et le développement du tourisme, qui dans le jugement du ministère du Trésor, en coordination avec l’IPAT (Institut panaméen du tourisme) est considéré comme admissible, doit être en droit de déduire ces frais de l’impôt sur le revenu.

L’article 10 de la loi 8, les références des entreprises exclusivement dédié au tourisme réceptif au Panama, doit bénéficier de l’exonération, tous les 3 ans, sur l’importation de micro-bus, limousines, les omnibus, les bateaux et les pièces et les réparations de cet équipement, comme longtemps que cet équipement est déclaré par l’IPAT d’être indispensable pour la fonction de l’activité déclaré. Desdits équipements peuvent être vendus qu’après le paiement des droits d’importation respectifs.

L’article 11, de la loi 8, les personnes physiques ou des entreprises de références dédiées aux transports collectifs dans les aéroports, les ports et les hôtels, sont exonérés de droits d’importation sur les véhicules automobiles utilisés exclusivement pour l’activité touristique, tant qu’ils sont approuvés par l’IPAT.

L’article 12, de la loi 8, les références des entreprises dédiées à l’activité des restaurants, discothèques et night-clubs, qui sont déclarées comme ayant un intérêt touristique par l’IPAT, et l’investissement minimal dans ladite entreprise est US $ 120 000 dans les régions métropolitaines, et le minimum de 20.000 $ US dans le reste du pays, à l’exclusion de la valeur de la propriété, ont droit à une exonération pendant 3 ans, sur les droits d’importation pour les matériaux et équipements utilisés dans la construction et l’équipement de l’établissement, tant que ces marchandises n’est pas produite au Panama ou il n’est pas en quantité suffisante ou de qualité, et sont considérés par l’IPAT d’être indispensable pour le développement de l’activité.

L’article 13, de la loi 8, les entreprises les références qui sont dédiés à des films cinématographiques, de caractère international, manifestations artistiques ou sportives, ou tout autre diffusé internationalement production qui peut inclure des images de Panama qui peuvent promouvoir le tourisme au Panama, doit bénéficier de la suivante incitations;

1. Exonération de l’impôt, sauf dans le cas où l’impôt panaméen est considéré comme un crédit fiscal dans un autre pays.
2. Exonération de tout impôt national qui réglemente l’événement.
3. L’exonération temporaire de taxe à l’importation, taxe de contribution, taxe privilège, ou des taxes sur les équipements, les services publics, les pièces, les matériaux, ou des techniciens de la société de communication présente pour la transmission à d’autres pays et tout le matériel utilisé lors de l’événement, qui doit être re -exportés après l’événement.
4. Exonération d’impôts de tous les athlètes, les artistes nationaux ou étrangers qui participent à l’événement.

L’article 14 de la loi 8, les références que tous les matériaux importés pour la publicité liées au tourisme, s’il est distribué gratuitement, et vérifié par IPAT, sont exonérés des droits d’importation. Approbations par IPAT doit être soumis dans les 15 jours ouvrables.

L’article 15, de la loi 8, les références qui disait exonérations d’impôts sont accordées aux revenus provenant de ce qui suit;

1. L’exploitation des bateaux et des bateaux aériens avec des immatriculations étrangères, si dans ces pays, il existe la réciprocité en termes de privilèges des revenus obtenus dans ledit pays pour les bateaux de marins inscrits au Panama ou hydroglisseurs de l’enregistrement panaméenne.
2. L’exploitation des bateaux et hydroglisseurs de toute nationalité, les étrangers qui sont résidents ou non sur le territoire national, aussi longtemps que dans ce pays, ils offrent une extension équivalente aux personnes morales constituées conformément aux lois du Panama, ou si le personnes qui ont référencé leur domicile au Panama en vertu du principe de réciprocité.

L’article 16, de la loi 8, les références que les incitations fiscales suivantes sont accordées à la construction, l’équipement, l’infrastructure d’accès, de ré-adaptation et de fonctionnement des centres de congrès, parcs de loisirs, zoo, les centres de tourisme, l’écotourisme, et les marinas;

1. Exonération pour 3 ans à partir de l’introduction de matériaux et équipements utilisés dans la construction et l’équipement, tant que la marchandise n’est pas dédié à la vente, et n’est pas produite au Panama, et considéré par IPAT d’être important pour le développement de l’activité.
2. Amortissement de l’équipement pour une durée de 10 ans.
3. Exonération de taxe foncière sur les améliorations pour une durée de 20 ans.

L’article 17, de la loi 8, les références que le Conseil de Cabinet, sur demande de l’IPAT, peut déclarer des zones de développement touristique d’intérêt national, qui sont des zones qui unissent les conditions spécialement pour l’attraction touristique, mais qui manquent des infrastructures de base pour la développement de l’activité touristique. Les personnes qui investissent dans ces zones touristiques, et qui investissent les montants minimums que ladite zone exige, bénéficier des incitations suivantes;

1. Exonération totale pour une période de 20 ans, du paiement des impôts fonciers sur les terres et les améliorations, qui font partie de la propriété, et sont utilisés pour le développement du tourisme.
2. Exonération totale pour une période de 15 ans, de paiement de l’impôt sur le revenu.
3. Exonération totale pour une période de 20 ans, de la taxe sur l’importation, la contribution ou des privilèges, ainsi que les taxes de transfert de propriété (ITBM) qui sont imposées à l’importation des matériaux, équipements, mobilier, accessoires et pièces utilisées dans la construction, la réhabilitation, et l’équipement de l’établissement, tant que ces marchandises ne sont pas produites au Panama, ou pas produits en quantité suffisante et de qualité. Il est entendu que les véhicules avec une capacité minimum de 8 passagers, avions, hélicoptères, bateaux, yachts, ou de l’équipement sportif, dédié exclusivement à l’activité touristique peut également être exonéré des droits d’importation.
4. Exonération pour les 20 ans d’impôts, des cotisations, des privilèges ou des droits à toute la classe ou la dénomination qui tombent sur l’utilisation des docks, les ports ou les aéroports construits par l’entreprise. Desdites installations peuvent être utilisées par l’État gratuitement, en conformité avec les règlements correspondants.
5. Exonération pour les 20 ans à partir du paiement des impôts sur les intérêts reçus par les investisseurs.

L’article 18, de la loi 8, les entreprises de références (hébergement ou de restauration) qui ne profite pas de l’exonération référencé, mais l’entreprise est dédiée uniquement au tourisme, comme établi par la loi, à l’extérieur des régions métropolitaines, doit avoir la possibilité de recevoir un certificat de l’employeur du tourisme (CET), en faveur de l’entreprise, ce qui équivaut à 21,5% du salaire net de l’emploi généré tant de la présente loi, tant que ledit salaire net ne dépasse pas 400 $ US. Dans le cas des restaurants, cette option doit avoir une durée de 3 ans.

L’article 19 de la loi 8, les références que les certifications des employeurs du tourisme (CET) référencé dans cette loi, doit être délivré par le ministère du Trésor, en monnaie nationale, et siègent à titre de paiement de l’impôt sur le revenu, impôt des dividendes, complémentaires, taxe foncière, taxe d’importation, ou impôt sur le transfert de propriété. Ces documents doivent être nominatives et qui sont transférées par endossement, et exclu de tout type d’impôt et ne gagnent pas d’intérêt.

L’article 20, de la loi 8, les références que toutes les entreprises le droit de certificats des employeurs du tourisme (CET), doit respecter toutes les exigences indiquées dans la présente loi et peut faire usage des certificats après 6 mois à partir de la date d’émission, mais pas dans la même année d’émission. Les certificats doivent être valides pour une période de 3 ans.

L’article 21, de la loi 8, les références que pour les effets du TEC, les salariés étrangers, ou des employés ayant moins de 12 mois d’emploi ne doit pas être considérée.

L’article 22 de la loi 8, les références que toute personne ou entreprise qui se qualifie pour les exonérations sur les véhicules importés, peut utiliser ces véhicules pour le transport de son propre matériel, équipement, etc De même, ils peuvent offrir un service de transport pour les touristes, avec des destinations à leurs propres installations, de et vers les ports aériens et maritimes.

L’article 23, de la loi 8, les références que les entreprises liées au tourisme peuvent émettre des instruments nominatifs pour les investisseurs, jusqu’à au 1er Janvier 2000, et les investisseurs auront droit aux incitatifs spéciaux comme déductibles d’impôt jusqu’à 50% des montants investis dans des achats d’obligations, les actions ou autres instruments de placement nominatives. Desdits instruments doivent être enregistrés auprès de la Commission nationale des valeurs mobilières et doivent être émis par l’entreprise dans les 3 premières années d’inscription au Registre National du Tourisme.

L’article 24, de la loi 8, les références que toutes les taxes, les frais, même si coutumier, doit être exonéré pour des yachts liées au tourisme qui visitent les ports de Panama, aussi longtemps que leur séjour ne dépasse pas 90 jours. Les autorités portuaires doivent respecter que les travaux de routine de registre. Il ne sera pas nécessaire pour le traitement des documents par ces agences.

TABLEAUX DES FLUX

Nous vous offrons deux organigrammes:

Organigramme expliquant le processus d’autorisation du début à la fin.
Cliquez ici

Organigramme d’une structure de projet typique utilisant différentes sociétés
Cliquez ici

Nouvelle loi discipline DÉVELOPPEURS

Loi 6 de 2006 est une loi destinée à prévenir la fraude dans la publicité dans l’industrie de la construction. Il a fallu plusieurs mois pour le ministère du Logement (MIVI) à édicter des règlements application de cette loi.

Le 16 mai 2007 MIVI créé des règlements empêchant les promoteurs et leurs promoteurs de la publicité ou la vente de propriétés avant le plan directeur a été approuvé. Amendes totalisant 1% de la valeur de l’ensemble du projet pourrait être poursuivie sur le développeur.

La loi exige également que chaque municipalité, où un projet est proposé, sous forme de divers comités de professionnels et de profanes pour examiner et approuver le projet.

Agence Panama protection des consommateurs est aussi d’accepter et d’enquêter sur les plaintes contre les promoteurs et agents immobiliers en matière de publicité fausse et la violation des contrats.


Rechercher Nom de Société


  • Nous Suivre